Nos projets

Nos projets

Agriculture

Nous participons à la mobilisation des 29 villages de la commune de Tchériba au Burkina Faso, pour transiter de la monoculture du coton vers une agriculture biologique et vivrière. Notre mission est de valoriser les pratiques anciennes de production en mettant en place des champs-écoles qui font la démonstration que l’on peut travailler la terre naturellement pour une alimentation saine. Une ambition basée sur l’emploi des semences paysannes reproductibles semées sur des sols enrichis au fumier organique, pour une indépendance totale des paysans vis-à-vis des multinationales. L’objectif est de parvenir, à long terme, à transformer ce territoire en « commune école » vivrière et biologique.
Vidéo champs-écoles « 4 champs-écoles en agroécologie » à long terme chaque village aura un champs-école soit 29.


Reforestation

La commune est aussi un territoire confronté à l’effet du changement climatique, des pratiques inadaptées des paysans et à l’avancée du désert. Des actions de reforestations sont nécessaires pour freiner cette réalité qui risque de précipiter le déclin agricole dans la commune. En plus des plantations, nous mobilisons une réelle prise de conscience des populations, en promouvant toutes les alternatives pour protéger l’environnement, un préalable à la mise en place d’un système alimentaire durable dans la commune. Du développement des foyers améliorés, à la sensibilisation contre la coupe abusive du bois, et des feux de brousses, sont autant d’actions entreprises contre l’insécurité alimentaire.


Économie locale

Malgré les difficultés réelles dans la commune, l’économie locale renferme de nombreuses opportunités de développement pour les populations. L’élaboration d’une stratégie alimentaire locale permet ainsi de développer des initiatives autour de la transformation des produits locaux. Au niveau alimentaire nous formons à des techniques de conservation et de transformation : les nombreux fruits, mangues, goyaves, papayes, lianes etc, sont séchés ou transformés en jus. Les graines de sésame et arachides, transformées en huile ou pâte pour la cuisine. Des initiatives sont en cours dans la cosmétique autour du beurre de Karité, le savon, le vinaigre etc… Nous avons aussi soutenue la mise en place de caisses communes et solidaires entre les femmes : l’objectif est qu’à partir des petites économies de chacune, elles puissent auto-financer des entreprises individuelles : 560 mères de familles se sont mobilisées autour de cette caisse.


Gestion des déchets

Gérer les sachets plastiques qui envahissent la nature est une nécessité. En plus de la pollution, c’est une réalité qui menace aujourd’hui le couvert végétal. La future construction de 3 centres de tris et de gestion des déchets dans la commune, est une première étape contre la pollution. Informer, sensibiliser et mobiliser à des conduites humaines, respectueuses de l’espace environnant, complète cet élan pour pouvoir vivre sainement sur ce territoire.


Prévention sanitaire

La promotion d’une certaine hygiène de vie peut participer à la prévention des maladies, et éviter aussi l’évolution de certaines épidémies par la sensibilisation. Nos activités concernent dans ce domaine, la mise en place de latrines améliorées, et la valorisation des plantes médicinales locales reconnues comme une alternative d’accès aux soins pour les plus démunis dans la commune.